LE MONDE MERCANTIL DES ANIMAUX

Leon Roufosse© 2009 • Privacy Policy • Terms of Use

LE MONDE MERCANTIL DES ANIMAUX

 


Chaque jour, de nombreux citoyens se font spoliés, arnaqués, manipulés, leurrés sur les réseaux sociaux dans de très nombreux domaines entre autres celui très lucratif et enrichissant des animaux.


Les nombreux marchands de chiens mercantiles vous proposent en majorité des chiots aux races aléatoires, malformations, hydrocéphales et consanguinités, des teintes de pelage pour certains qui relèvent de manipulations contre nature qui ne sont nullement reconnues par les standards et qui de surcroit sont reconnues comme provoquant malformations, maladies et handicapés.


Ces marchands qui leurrent les naïfs en leur faisant croire qu’ils achètent un chien spécial, oublient de dire la vérité pour pouvoir engendrer beaucoup d’argent sur le dos de ces pauvres petits chiens qui pour la plupart auront des problèmes importants de santé, qui occasionneront de nombreuses visites chez les vétérinaires avec à la clé des frais souvent très onéreux.


La plupart de ces marchands de chiens qui n’ont qu’un agrément pour 2 portées par an ce qui est déjà aberrant alors que les refuges sont surpeuplés d’animaux abandonnés et ceux laissés lâchement enchainés dans les bois, ceux abandonnés dans les campagnes et sur les autoroutes sont d’immondes marchands de chiens, exploitant en réalité de véritables meutes cachées. Bons nombres de ces malheureux sont issus de chiens provenant de SPA peu regardantes et de recrutement sur les réseaux sociaux (souvenez-vous les promesses de Di Antonio : règlementation, plus de ventes sur les réseaux sociaux).


Ces marchands escrocs et bourreaux d’animaux omettent de signaler qu’ils exploitent et sont propriétaires de meutes cachées de jusqu’à plus de 40 chiens, en majorité des chiennes, dans le plus souvent des fermes ; des caves, des garages et surtout dans de très nombreux logements sociaux. Des quantités effarantes de chiens surtout des chihuahuas qui sont stockés et reproduisent intensivement dans des logements à vocation sociale, c’est-à-dire pour loger des familles dans la précarité et qui ont souvent un besoin urgent de ses logements.


Un peu partout dans notre pays, ces logements sociaux sont devenus des chenils avec reproduction intensive dans des conditions ignobles. La majorité des petites femelles chihuahuas naissent dans les meutes et sont régulièrement saillies par les mâles. Peut on imaginer la souffrance de ces petites chiennes qui pour la plupart sont déjà enceintes alors qu’elles sont encore chiots et qui, nous en sommes parmi d’autres les témoins, sont toujours allaitantes qu’elles sont déjà à nouveau enceintes. Les césariennes (lorsqu’elles sont pratiquées, car certains de ces bourreaux les font eux-mêmes et d’autres les laissent se débrouiller), les métrites, les péritonites sont légions mais comme nous l’ont affirmé certains lors d’interventions leur cheptel n’était nullement en danger lorsque des chiennes décédaient dans d’atroces douleurs, sachant qu’il y avait encore beaucoup d’autres gestantes. Forcément, avec de telles meutes, ils ne risquent pas de manquer de chiots et de ventes nettes d’impôt car le prix d’achat de ces pauvres martyres sont en majorité exubérantes, des sommes engrangées sans aucun contrôle ce qui permet à ces mercantiles à but financier de vivre royalement sur la détresse extrême de pauvres animaux sans pour la majorité de ces individus méprisables, avoir un travail digne de ce nom, un travail qui leur permet de vivre honnêtement et dignement et surtout pas s’enrichir honteusement grâce à la souffrance infligée aux animaux.


Ne vous laissez pas leurré, si vous désirez prendre en charge et assumer de très longues années un petit compagnon à 4 pattes, lui offrir le bien-être et les soins qu’il mérite, si vous ne voulez pas voir ce petit animal souffrir de malformation et maladies qui dans bons nombres de cas finissent par décéder souvent dans des souffrances sans nom, alors prenez le temps de vous renseigner, pour trouver celui ou celle qui vous attend, que ce soit dans un élevage sélectionné reconnu et n’élevant qu’une seule race, celle que vous aurez choisi en toute connaissance de cause, dans un élevage à peu d’individus et qui vous fourniront lors de l’achat les documents obligatoires entre autres le passeport européen (carnet de santé de l’animal) ou vous pouvez vérifier les soins, les vaccins, identifications (puces électroniques) ainsi que l’authenticité du pédigré si l’animal en est possesseur. Soit, vous désirez rendre une famille digne de ce nom à un malheureux et malchanceux chien ou chat peu importe, surtout faite confiance à votre amour des animaux et votre instinct pour faire le bon choix, les animaux lâchement abandonnés ceux qui ont donné leur cœur et leur fidélité à toutes épreuves, ont besoin de retrouver l’espoir, d’essayer de vous faire comprendre qu’ils ont encore tant d’amour à donner, qu’ils ne méritent pas d’être en prison alors que tant d’assassins humains sont libres, mais surtout qu’ils ne méritent pas ce stress de sentir la mort qui les attend s’ils ne sont pas adoptés par des gens qui vont leur rendre confiance en l’humain.


Ils vous rendront au centuple l’amour et la fidélité que vous leur donnerez. Nous connaissons la peur des pauvres animaux adoptés, mais nous connaissons également le bonheur et leur reconnaissance d’être à nouveau respectés et aimés.


Nous nous sommes toujours fait un point d’honneur à leur trouver d’excellentes familles et nous ne pratiquons pas l’euthanasie. Un animal abandonné au centre d’accueil et de revalidation Love Animals si pour une raison ou une autre n’est pas adopté après plusieurs mois restera résident à vie au centre et fera partie intégrale de notre famille (le mot résident à vie existe chez nous depuis plus de 45 ans, il est surtout copié mais jamais égalé).


Avant de prendre un animal, je le répète, prenez soin de bien réfléchir, il ne faut pas oublier qu’il a besoin d’installations adéquates à sa race et son gabarit, une nourriture correcte, des soins appropriés correspondant en tout point au bien-être animal, qu’il y a les vacances, les promenades, l’autorisation du propriétaire, les allergies ect….

L’abandon est très cruel, pensez-y, ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas que l’on vous fasse, n’envoyez pas chez n’importe qui ou à une mort attendue dans la peur et l’horreur un être vivant qui vous a tant aimé.


Christiane Roufosse





PS : bon nombre de marchands de chiens parfois très connus achètent à des prix défiants toute concurrence des quantités de chiots provenant de fermes d’élevages immondes et intensives des pays de l’Est (Ex : chiots chihuahuas achetés 50€ revendus 1500 €).