Après le scandale de la vache qui fait un effet bœuf au cheval, voici celui du mouton