VISE : Le tueur de pigeons est un menteur !

Leon Roufosse© 2009 • Privacy Policy • Terms of Use

VISE : Le tueur de pigeons est un menteur !

 

Monsieur Eric Alkemade, alias monsieur Taupe, habitant rue du Frodieu, 24 à 5580 Lavaux Ste Anne, tél. : 084/41.31.02, Fax : 084/41.31.01, titulaire d’un permis de chasse et d’un port d’armes délivré par le Gouverneur de la Province du Luxembourg, est celui qui a été chargé par la Ville de Visé d’abattre à la carabine à air comprimé de marque PCP la population de pigeons qui a niché en-dessous du pont surplombant la rue Porte de Souvré.

 

Monsieur Alkemade habillé en treillis militaire avait affirmé qu’il était un spécialiste. Tireur d’élite, il ne vivait que la tête. Avec un impact-tête clamait haut et fort le sniper, le pigeon tombe. La mort est instantanée, il arrive parfois que même avec un plomb dans la tête, le pigeon parvient encore à voler quelques mètres, réaction sanguine et musculaire sans plus.

 

En apprenant la nouvelle, les nombreux amis des pigeons ont immédiatement réagi. Tous sont conscients que la surpopulation des pigeons est une problématique, mais il existe des méthodes moins barbares et cruelles pour diminuer leur nombre.

 

Pour mémoire de 1990 à 1994, Love Animals a distribué à Liège des graines stérilisantes. Le résultat a été spectaculaire, pour ne citer qu’un exemple : Quai des Ardennes, le nombre de volatiles en 4 ans est passé de ± 900 à ± 350 pigeons. Les vieux disparaissaient et il n’y avait pas de nouvelles naissances (voir archives, Sud Presse ou articles Animaux Contact ….)

 

Pour sa part, Love Animals en apprenant le massacre a rapidement réagi estimant qu’il y avait infraction à la loi d’août 1986 sur le bien-être animal. Tous les services concernés ont été informés (Ministres, Bien-être animal ect…) Il était aussi possible qu’il y ait infraction sur les armes et leurs ports, loi de juin 2006. Dans cette optique, les services du Gouverneur de la Province et le SPF justice ont été avertis. L’office de madame le Procureur du Roi a été informée qu’il était possible que la manière dont se déroulait la destruction des pigeons à Visé ne soit pas conforme aux lois sur le Bien-être animal et sur la législation en vigueur en matière d’armes. Le CNPA a été également contacté et a immédiatement fait circuler des pétitions.

 

En attendant que des réponses soient apportées à toutes ces questions et à quelques autres, les activités de monsieur Eric Alkemade ont été suspendues à Visé.

 

Ce dimanche 28/09/2014, madame Christiane Roufosse s’est rendue sur le site de la tuerie. Sa surprise a été grande de constater que les cadavres de nombreux pigeons se trouvaient toujours sur place.

 

En examinant les dépouilles des volatiles, une autre surprise l’attendait.

 

Aucun pigeon n’avait d’impact-tête. Certains touchés de l’arrière vers l’avant avaient le ventre ouvert, d’autres avaient été touchés dans la poitrine, les ailes ect…. En fait, ils avaient tous été plombés un peu partout et avaient dû mettre des heures pour mourir.

 

En examinant les pigeons encore en vie, un autre détail et pas le moindre l’a interpelé ; des pigeons touchés étaient toujours vivants et avaient bien du mal à voler.

 

Toutes ces constatations permettent d’affirmer que monsieur Eric Alkemade est un menteur. Il vise, appuie sur la détente et il touche le pigeon où il peut.

 

Peut-être n’y voit-il pas plus clair qu’une taupe, d’où son pseudo de Monsieur LA TAUPE.

 

Christiane Roufosse a réalisé de nombreuses photos des pigeons morts et des blessés et les publiera avec ses constatations dans les prochains jours sur le site http://animauxcontact.be/

 

 

Jacques LAFOUINE