UNE AGRESSION INTERPELLANTE ET TROUBLANTE

Leon Roufosse© 2009 • Privacy Policy • Terms of Use

UNE AGRESSION INTERPELLANTE ET TROUBLANTE

 

Le vendredi 01 novembre 2019


Stasse annonce sur les réseaux sociaux qu’il a été agressé sur l’autoroute d’Aywaille, son récit au vu de très nombreuses personnes est troublant et la vérité certainement tout autant car Stasse se vante d’être sorti de son véhicule et d’avoir effrayé le conducteur adverse par son physique. Il dit, je le cite, que lorsque le conducteur l’a vu sortir, il ne s’attendait pas à voir un ours et qu’il a certainement fait, je le cite, dans son froc. Il avoue donc avoir fait peur au conducteur, il ne devait pas si l’on en juge par ses aveux être visiblement prêt à discuter à l’amiable. Il serait donc normal que le conducteur adverse aille pris peur car nous n’avons jamais qu’un son de cloche jusqu’à maintenant. Celui d’un individu agressif, grossier et violent.


Nous avons également posé la question à des personnes concernées qui sont évidemment dubitatifs quant à la visite chez son avocat un jour férié qui plus est, un jour de Toussaint, surtout qu’il semblerait que cet avocat soit également payé par le contribuable puisque pro deo.
Lorsqu’il a quitté son véhicule pour en découdre, n’avait-il pas provoqué le conducteur de l’autre voiture ?


Sa belle photo juste à côté des avis nécrologiques nous permet de constater que soit il a subi un super relooking et profiter d’un super nettoyage assorti d’un lifting radical ou alors une bonne photo truquée. Il est à signaler qu’après un flashage décrit aussi intense, il pouvait encore se prendre en photo semble-t-il et qu’il n’a pas perdu le moral car il a sans tardé fait un appel à votre bon coeur et votre portefeuille comme très régulièrement et à une certaine presse qui n’est pas regardante du respect de la vérité, du lecteur et de la déontologie journalistique car les journalistes qui prennent pour argent comptant les élucubrations, mensonges, manipulations de Stasse leurrent leurs lecteurs grâce auxquels ils sont rémunérés pour vendre leur canard mensonger.


Les personnes intelligentes attendront d’avoir le témoignage de l’autre conducteur accusé et juger par une presse à sensation et un individu qui se dit un homme libre mais qui vit sur le dos des animaux et des contribuables et être un guerrier comme il se complait à s’appeler parmi tous les pseudos les plus ridicules les uns que les autres. Cependant, il se résume à un pauvre Calimero. Il est d’ailleurs assez étrange qu’il ait pu se remettre si vite et se déplacer avec autant de facilité. A ce propos, l’une de nos amies ophtalmo nous confirme la chose.


La vérité se sait toujours et à ce moment-là, les rats comme d’habitude quitteront le navire. Surtout envers les diffamateurs et accusateurs de tous poils.


Il n’y a pas si longtemps, Stasse se permettait d’insulter des personnes handicapées et aujourd’hui, l’ours comme il se fait appeler ridiculement, le grand voyageur, le démolisseur de miradors, le sillonneur des bois par tous les temps, le bon client de bistrot, le fumeur de clopes ; le grossier et j’en passe, celui qui se vante de se mettre ventre à terre dans les bois souvent très humide, se plaint soudainement d’un handicapé. Ne serait-ce pas l’hôpital qui se fout de la charité.


Aux naïfs et son fan club excité, je conseillerai de lui rendre visite à son refuge sans agrément et de se rendre compte de combien il y a d’animaux, leurs conditions de détentions, le refuge. Répond-t-il aux normes de bien-être des animaux, où sont stockés les très nombreux dons de nourritures récoltés lors de récurrentes collectes, qui pendant ses voyages, virées, ses promenades, ses démolitions, garde et assume les soi-disant abandonnés. Que devient tout cet argent que vous lui offrez, vous avez droit à consulter ses comptes pour connaitre ce à quoi à servi vos dons, vous pouvez évidemment également prendre connaissance des escroqueries de Stasse, archis fausses biographies, mensonges, manipulations, entre autre, Stasse est un super macho, un pervers narcissiques, ses nombreuses maîtresses en ont fait les frais.


Seules ses vieilles cougars ou celles qui se pâment devant un faire paraître lui lècheront les bottes et essayeront de défendre l’indéfendable.

Ch. ROUFOSSE.