Section 6

Défendre les animaux agricoles et de boucherie

Toutes les techniques sont bonnes pour obtenir rapidement des animaux de boucherie bien gras. Les résidus des traitements hormonaux et antibiotiques se retrouvent régulièrement dans les viandes proposées à la vente et dans certains fromages.

Dans les abattoirs, les marchés pour animaux et dans certains manèges, les animaux sont malmenés, abrutis par les coups. Il n’est pas rare qu’on éborgne un animal pour le rendre plus docile.

Les inspecteurs de la section 6 ouvrent l'œil, visitent discrètement abattoirs, marchés, manèges.

Ils n’hésitent jamais à dénoncer les atrocités dont ils sont témoins.

Parfois ils constituent un dossier sur l’activité du ou des tortionnaires et le remettent à la justice ou à une association consœur dont la spécificité est plus en rapport avec l’animal menacé.