Réchauffement climatique

Réchauffement climatique : politiciens de tout bord arrêtez de vous moquer de nous

Nos législateurs, nos ministres, nos députés, nos sénateurs et nos hommes politiques de tout horizon, ecolo en tête, car c’est très payant électoralement, assaisonne tous leurs discours des dangers du réchauffement climatique.

Les milieux froids risquent de subir des modifications graves, élévation du niveau des mers, disparition de milieux rares car peu étendus, risques de rupture des lacs de fonte, disparition des cultures humaines et d’organismes hyper adaptés voir disparition de toutes espèces humaines.

En les écoutant, le brave père de famille est culpabilisé de rouler dans sa petite berline au moteur de 1300 cm³.

Il est évident qu’il faut tout mettre en œuvre pour limiter les gaz à effet de serre, mais il ne faudrait pas que cela conduise à limiter l’accès des défavorisés à l’automobile pendant que nos législateurs circulent dans d’énormes monstres de 5 à 6 litres de cylindrée.

Il faut être réaliste, le réchauffement climatique ne touche pas seulement la Terre mais bien toutes les planètes de notre système solaire. Les glaces du pôle nord de Mars ont fondu de plus de 150 cm depuis qu’elles ont été découvertes.

Il s’agit vraisemblablement de changements climatiques cycliques, qui font qu’alternativement notre Terre se refroidit durant plusieurs dizaines de milliers d’années pour se réchauffer ensuite durant

± 15000 ans (ères glaciaires et ères interglaciaires). Cela provient du fait que notre Terre ne tourne pas rond autour de son soleil qui lui-même ne tourne pas rond autour de sa voie lactée.

C’est pour ces motifs qu’il y a eu un réchauffement climatique vers la fin de chaque ère interglaciaire qui fit monter le niveau des océans.

Il est néanmoins exact que les carburants fossiles (pétrole, charbon, gaz) que nous brulons produisent du CO2. Mais, ce plus ne fait que se superposer à ce qui entraîne le réchauffement climatique naturel.

Le trafic aérien est le plus grand pollueur du monde et pourtant nos dirigeants (ministres et hommes politiques de tout bord) veulent le doubler d’ici 2018 et tout le monde y compris les ecolos trouvent cela formidable. Bizarre non ?

Plus une voiture est lourde et plus sa cylindrée est importante, plus elle est polluante. Pourtant tous nos hommes d’Etat roulent dans d’énormes monstres souvent blindées et consomment souvent plus de 50 litres aux 100 Km. 40 litres aux 100 Km pour la 6600 cm³ d’Obama.

Plusieurs grands défenseurs de l’environnement parcourent la planète pour prêcher la bonne parole écologique. La plupart utilise pour leur usage personnel des jets privés, gros consommateurs de carburant et très polluants.

Que ces donneurs de leçons qui nous assaisonnent tous leurs discours des dangers du réchauffement climatique commencent par donner l’exemple, qu’ils roulent en voiture de moins de 1600 cm³ et interdisent la production des voitures dépassant 2000 cm³.

Autres interrogations, est-ce que les milliards de degrés dégagés par les essais nucléaires réalisés par la France à Mururoa, la Russie en Sibérie, la Chine, l’Amérique, la Corée n’ont pas contribué à accélérer le réchauffement de notre bonne vielle planète, qui peut affirmer que les tremblements de Terre et raz de marée enregistrés un peu partout dans le monde ne sont pas dus aux tests atomiques précités.

Quand on frappe une structure importante, il se peut qu’aucun dommage visible n’apparaisse, mais il est évident que ces énormes explosions créent des fissures et des cassures importantes à l’intérieur de la planète avec comme conséquence les perturbations climatiques que nous connaissons.

Qui oserait prétendre que l’utilisation des millions de GSM utilisés quotidiennement sur toute la surface du globe n’influence pas le climat. La Terre se trouverait-elle au centre d'un immense four à micro-onde ?

Chaque jour, partout dans le monde, des milliers d'hectares de terrains agricoles, de cultures et de forêts sont convertis en terrain à bâtir, en autoroutes et en vastes parkings.

Est-ce qu’une des principales causes du réchauffement de la planète ne serait pas tout simplement le déboisement et la multiplication des grandes étendues de béton, d’asphalte qui rendent la planète imperméable et empêchent toute pénétration d’eau dans le sol.

Eaux qui pour cette cause est canalisée vers les rivières et les fleuves pour aboutir dans les océans avec comme conséquences l’élévation des mers et l’entretien du cycle, des perturbations atmosphériques

Commentaires

Le terme climat vient du grec "klima" qui signifie inclinaison.

La dernière glaciation s'est déroulée il y a ± 12000 ans. Il y a 8200 ans, alors que la planète sortait péniblement de la dernière glaciation, le froid s'est de nouveau abattu sur l'Europe pendant ± 250 ans.

Un autre refroidissement plus modéré a eu lieu beaucoup plus récemment, entre 1550 et 1850, probablement provoqué par une petite baisse d'activité du soleil.

·Quel rôle joue la fluctuation des rayonnements du soleil sur le réchauffement de la Terre ?

Celui-ci varie, en effet, suivant des cycles plus ou moins longs pouvant aller d'une dizaine à quelques centaines d'années.

·Dans quelle phase sommes-nous, nos politiciens peuvent-ils répondre à cette question ?

Les lois de la physique impliquent normalement qu'une hausse de la concentration en gaz à effet de serre augmentent la température moyenne de la basse atmosphère et favorisent donc le phénomène d'évaporation.

La quantité de vapeur d'eau, mais aussi d'énergie stockée dans l'atmosphère est donc plus importante d'où un risque important de précipitations extrêmes.

évaporations rapide des eaux qui ne peuvent plus s'infiltrer dans les sols avec comme conséquences : pluies, intempéries, violentes perturbations et ainsi de suite.

En réponse à l'accumulation des gaz à effet de serre, la solution la plus raisonnable pour revenir à la normale ne consisterait-elle pas à diminuer d'urgence tous les revêtements de sol imperméable afin d'éviter la disparition des nappes d'eaux souterraines et l'érosion des sols.

Investir massivement dans la reforestation, dans des systèmes d'irrigation des sols, dans le développement de plantes tolérantes à la sècheresse pour favoriser le développement de l'agriculture dans les pays à sècheresse permanente parait également judicieuse.

Le Rêveur.

Section 4 Love Animals

Anti-trafic et pollution

Si vous avez l'intention de soutenir nos actions par un petit don, versez le au compte N°141-0514426-81 de l'ASBL Love Animals - Animaux Contact, 425 rue Winston Churchill - 4020 Bressoux