PAUVRE FILOU TRISTE CONSTAT

Leon Roufosse© 2009 • Privacy Policy • Terms of Use

PAUVRE FILOU, TRISTE CONSTAT !

 

L'annonce de Martine Frédéric Henry concernant le Test ADN de Filou et mon court communiqué a provoqué une tempête sur Facebook.

 

Voici ma réponse à cette tempête qui clot le chapitre :

Communiqué et commentaire postés sur FB concernant les Tests ADN de Filou qui ont provoqués une tempête

Je constate à nouveau que les ignares manipulateurs, escrocs violents et j’en passe, continuent de sévir sur les réseaux sociaux.

 

Entre autres, la débauchée, pauvre conne qui ne cesse de calomnier, diffamer, insulter, menacer, inciter à la haine toutes les personnes qui ne sont pas de son avis, mais surtout qu’elle ne connait pas.

 

Cette femme, dénommée la « grosse » par la plupart des internautes qui la connaissent, s’acharne, on ne sait pourquoi puisqu’elle ne nous connait absolument pas, sur notre ASBL Love Animals ainsi que sur ses dirigeants. Une ASBL connue, reconnue, légale, honnête et qui prône l’amour et le respect des animaux. Une ASBL toujours imitée mais jamais égalée.

 

Je vais donc prendre un peu de temps pour répondre à vos insultes et vos élucubrations. Vos écrits qui, comme ceux de votre grand ami le pervers de Huy, ont un terrible besoin de clarté. L’appel à l’aide d’un professeur de français et d’un interprète pour une compréhension approximative ne fût pas du luxe.

 

Nous parlerons d’abord du pauvre Filou et de vos manipulations en ce qui concerne les recherches que vous vous acharnez à faire croire que vous faites. Vous savez pertinemment ce qu’il est advenu de ce malheureux chien. Vous connaissez le sort qu’il a subi. Vous vous comportez en individu qui sait qu’il ne réapparaitra plus jamais. La preuve en est que malgré que vous annonciez sur les réseaux sociaux la vente de vos vieux meubles et vos appels à l’aide pour recevoir de l’argent, vous promettez des récompenses de luxe à qui le retrouvera. Soyez pour une fois honnête et reconnaissez qu’il n’y a aucun danger de le retrouver.

 

Si pour vous, la vie se résume à la violence, l’escroquerie, la haine, les mensonges, l’organisation d’insolvabilité, la vulgarité etc…., je vous plains ! Vous ne devez pas souvent lever la tête de façon à la porter haute.

 

Il est tout à fait normal que vous ne voulez pas ressembler aux personnes que vous insultez. Pour leur ressembler, vous devriez renaitre dans une autre vie. Vous jalousez leur éducation et leurs connaissances.

 

Votre jalousie maladive à notre encontre et celle de notre merveilleuse ASBL, vous perturbe à ce point, que vous devriez faire très attention de ne pas péter une durite MDR.

Je remarque que vous faites référence à votre gros cou. Votre physique n’est pas en reste car si vous faites une taille 42, serait-ce après un by-pass express de la semaine dernière. Un petit conseil, achetez un miroir.

 

Pouvez-vous argumenter sur les animaux que vous dites avoir sauvés, sans vous sucrez sur leur dos et sans cagnotte qui vous enrichissent, vous et vos copains, ceux qui budgétisent pour acheter des chihuahuas et pour vivre chichement sur le malheur de pauvres martyrs de la vie. Pouvez-vous apporter des preuves palpables de vos affirmations ?

 

Votre immoralité et votre malhonnêteté n’ont aucune limite. Vous osez parler de sauver des animaux alors que penser de votre comportement car vendre de vieux meubles d’occasion sur un immonde mensonge et se servir de son chien pour apitoyer les naïfs et vendre plus cher que ce que vaut vos vieilleries et plus rapidement, cela s’appelle un dol. Traduisez un abus de confiance.

 

Vendre des chihuahuas clandestinement et dans la plus grande illégalité, ce qui vous rapporte très certainement le pactole net d’impôts, ne nous permet pas de comprendre la nécessité de vendre vos vieux meubles en vous servant lamentablement de votre malheureux chien qui vous rapporte certainement plus que ce que vous lui donnez.

 

Vous vous dites perturbée par les révélations de la vente truquée que vous avez faite sur les réseaux sociaux. Mais pauvre tarée, vous avez ameuté les internautes pour plumer les plus crédules. Il y avait du monde ! Faites-vous une raison, il n’y a pas de protection pour ce genre de message pleurnichard. Si cela ne vous convient pas, jetez votre ordinateur à la poubelle ou vendez-le au nom de votre chien et faites du tricot au coin du feu.

 

En ce qui concerne le bonjour à Roufosse, malheureusement pour vous, nous ne sommes pas du même milieu et nous ne mélangeons pas les torchons avec les serviettes alors ignorez-nous !

Nous constatons que vous citez notre nom régulièrement et toujours en nous insultant et nous calomniant. Madame Osman nous a fait part de son avis sur la question. Cette dame a autre chose à faire que dialoguer avec des groseilles de votre espèce.

 

Elle, qui est habituée de converser avec des personnes d’une grande correction mais également d’une excellente éducation, a été choquée de votre agressivité et votre vulgarité. Elle pensait que les réseaux sociaux généraient l’aide et la solidarité. En tout cas, l’insulter est une grave erreur. Vos « hi hi » lui ont fait penser que vous mimiez un âne. Nous avons bien ri.

 

Avant de terminer, parlons de vos neurones puisque vous affirmez, je vous cite, les avoir toutes.

 

Sachez tout d’abord que les neurones sont masculins. Votre risible erreur démontre que vous êtes vierge de ces fameux neurones. Il est un fait que pour en être dotée, il vous faudrait un cerveau.

 

Parlons ensuite de vos insultes et menaces à répétition à notre égard entre autres. Vous avez toujours le même disque, le titre « Ma main dans la gueule ». En auriez-vous pris tant que vous soyez obnubilée à ce point par essayer d’en mettre aux autres. De toute façon, nous vous attendons de pied ferme. Question de nous conseiller de balayer devant notre porte, nous n’avons pas d’autres choix que de vous inciter à nettoyer devant et derrière la vôtre.

 

Ne croyez pas que nous nous laissons agresser depuis le mois de février 2015 sans réagir. Vous et vos amis infectes, manipulateurs, organisateurs de cagnottes à bas profits, allez rendre des comptes à la Justice et croyez-moi, nos dossiers sont hyper démonstratifs et étoffés. Nos plaintes aux instances supérieures et concernées à vos encontres pour calomnies, diffamations, insultes innommables, menaces, falsifications, incitations à une haine criminelle dont le résultat est effrayant : assassinat d’un malheureux chat innocent, incendie criminelle avec destructions de biens, mise en danger de mort, des pompiers, des agents des forces de l’ordre ainsi que nos voisins et notre famille. Les rapports d’interventions pour l’incendie de notre camping-car et notre véhicule d’interventions sont édifiants, sans omettre les moqueries et insultes que vous proférez à l’adresse de personnes obèses en poussant la perversité d’exhiber leurs photos sur les réseaux sociaux sans leur autorisation et celles de leurs familles et en falsifiant leurs identités puisque vous les faites paraître en affirmant sur les réseaux sociaux que nous sommes ces personnes. Nous serons d’ailleurs intéressés de connaître leurs avis ! L’exploitation de photos de personnes sans leur autorisation est punissable, les falsifications d’identité également.

 

Vous et vos amis prêchi prêcha, escrocs de la naïveté humaine et de tout ce qu’elle vous rapporte, vous êtes des individus abjects et immondes.

 

Sur ce, à bon entendeur, salut !

 

Christiane ROUFOSSE