MARSEILLE : c'est comme dans Plus belle la vie

Leon Roufosse© 2009 • Privacy Policy • Terms of Use

MARSEILLE : c'est comme dans PLUS BELLE LA VIE

 

Depuis le début de l'année, 14 personnes ont été tuées à Marseille (contre 13 pour l'année 2011).

 

La plupart de ces meurtres semblent lier à des affaires de stupéfiants. Marseille est la seule ville de France où les adolescents meurent dans la rue fauchés par les rafales de Kalachnikov.

 

La plupart des Marseillais subissent cette violence en silence et les investisseurs fuient la ville. A tel point que la sénatrice et maire socialiste des 15e et 16e arrondissement de Marseille ont réclamé d'urgence le recours à l'armée pour rétablir l'ordre et la sécurité.

 

Hors de question, a répliqué le Ministre de l'Intérieur, Manuel Valls. Son intervention ne serait pas adaptée à la situation, confirme-t-on au cabinet du Ministre de la défense, Jean-Yves le Drian.

 

C'était sans compter sur les ripoux de la brigade anti-criminalité (BAC) qui sont fortement impliqués dans la grande criminalité de Marseille. Six policiers sont déjà écroués et une trentaines d'autres sont soupçonnés de détournements, de rackets, de vols de bijoux, d'argent et de stupéfiants. Certains d'entre eux sont même suspectés d'homicide.

 

Finalement, Manuel Valls a promis que dans les plus brefs délais, il y aurait d'avantage de policiers et de nouveaux moyens à Marseille.

 

Ce sont des micros placés dans les véhicules d'intervention et dans les locaux du BAC qui ont permis à l'inspection générale de la police nationale de découvrir le pot aux roses.

 

La suite dans Plus belle la vie ! Espérons que madame Milquet soit fan du feuilleton !

 

Christiane ROUFOSSE