La mort d'un géant

Leon Roufosse© 2009 • Privacy Policy • Terms of Use

LA MORT D'UN GEANT

 

Animaux Contact dénonçait déjà en 1984

 

333 rhinos ont été tués en 2010 : pour stopper ces tueries et enrayer le fléau de braconnage, l'Afrique du Sud envisage des mesures radicales.

 

Entre le 1er janvier et ce 30 septembre 2011, en Afrique du Sud, 302 rhinocéros blancs ont été tués illégalement et il est plus que probable que plusieurs dizaines seront massacrés avant la fin de l'année.

 

Leur corne est utilisée par les guérisseurs asiatiques, principalement chinois, vietnamiens et coréens. Réduite en poudre, elle est censée posséder de puissants pouvoirs aphrodisiaques et thérapeutiques. Elle ferait même rajeunir.

 

Une rumeur récente assure qu'elle guérit les cancers et serait un remède puissant contre l'ostéoporose et toutes les maladies du squelette en général.

 

Les demandes sont en hausse et pour y répondre, les mafias font appel à des braconniers et des voleurs professionnels qui sévissent sur toute la planète pour décorner les trophées exposés dans les musées et chez les collectionneurs.

 

Selon l'ONU et les experts concernés, une corne se vend actuellement au marché entre 20 et 25000 € le kilo.

 

L'Afrique du Sud, qui compte actuellement ± 18000 têtes sur son territoire, autorise la chasse encadrée par les autorités.

Cette année, 130 chasseurs à qui on a délivré un permis spécial peuvent abattre chacun un rhinocéros.

 

En 1983 et 1989, Love Animals avait déjà tiré la sonnette d'alarme estimant qu'au rythme où ils étaient tués, la population de rhinocéros blancs était menacée de disparition très rapide.

 

En 2011, les associations de protection de la nature et de l'environnement estiment qu'à la vitesse où le braconnage et les fraudes s'intensifient la population de rhinos blancs sera menacée d'ici moins de 2 ans.

Le 29 août dernier, EDNA MOLEWA, ministre de l'environnement de l'Afrique du Sud a fait part de ses inquiétudes. Très en colère, elle a étayé les différentes mesures envisagées pour tenter d'arrêter le massacre.

 

La mesure la plus efficace serait d'imposer immédiatement un moratoire sur la chasse encadrée ou chasse légale qui donne lieu à de nombreux abus dans l'attribution des permis.

 

Il est établi que certains chasseurs possédant un permis spécial abattaient jusqu'à 5 animaux alors qu'ils ne peuvent en tuer qu'un.

 

La Ministre de l'Environnement envisage très sérieusement d'amputer les rhinos pour décourager les braconniers. Une étude sur l'impact d'un décornement est actuellement en cours, les résultats seront connus en décembre.

 

En attendant, la guerre aux braconniers et chasseurs indélicats a été déclarée. Des soldats surentrainés et très bien armés en tenues de camouflages traquent les auteurs sur le terrain.

 

Au moment où nous écrivons ces lignes, depuis janvier, 15 braconniers ont été tués, 9 ont été sérieusement blessés et 64 incarcérés. Des policiers ont été spécialement formés pour traquer les gangs, mafia et voleurs qui écument le monde pour décorner les trophées.

 

Les policiers belges ne sont pas en restent, les médias écrits et télévisés nous ont fait connaître l'importante lutte qu'ils livrent aux gangs qui sévissent dans notre pays.

 

L LIEGEOIS

 

 

 

Article paru dans Animaux Contact en 1989

 

Cornes de rhinocéros empoisonnées par L. Liégeois