IL FAUT REAGIR FACE AUX NOUVEAUX ENVAHISSEURS !

Il faut réagir face aux nouveaux envahisseurs !

Pythons, lézards, mygales, tarentules, iguanes, tortues, crocodiles etc… sont détenus en secret et font courir de grands risques aux citoyens.

La détention de ces nouveaux animaux de compagnie est réglementée en région wallonne, mais cette dernière comporte apparemment des lacunes.

Pour détenir ce qu'il est permis d'appeler "Les nouveaux envahisseurs", il faut au préalable introduire une demande de commodo incommodo auprès de l'administration. Après enquête des pompiers, avis des voisins, l'administration délivrera ou refusera le permis de détention.

Il suffit d'être attentif aux conversations dans les animaleries pour comprendre que de nombreux animaux exotiques sont détenus sans pour permis et sans aucun respect des conditions de détention.

La procédure n'est pas gratuite (± 125 €) sont à payer à l'introduction de la demande de détention et ne sont pas remboursable en cas de refus.

Les propriétaires de serpents et autres animaux s'approvisionnent en souris, rats, lapins, insectes etc… pour nourrir leurs créatures venues d'une terre lointaine et ils en profitent pour se vanter des aménagements réalisés en cachette dans les caves, les greniers, les garages etc… pour accueillir pythons, boas et même anacondas.

En effet, les incidents se multiplient et force est aussi de constater que les plus grands amateurs de ces nacs sont des marginaux. Si vous voyez un loubard avec un Pit-bull, vous pouvez être sur que dans un grand nombre de cas, il détient illégalement des serpents ou gros reptiles dans la plus parfaite illégalité. Les petites annonces pullulent sur Internet offrant à la vente serpents, araignées, crocodiles etc…

L'engouement du public est tel que l'on doit se poser la question sur les motifs d'un tel achat et surtout ses conséquences.

Il faut réagir ! Ces 2 derniers siècles, ce n'est pas moins de 1000 espèces connues pour avoir un impact négatif sur l'environnement ou l'économie qui ont envahit l'Europe. Le problème étant qu'il est très difficile et très coûteux de se débarrasser des espèces introduites et qui parviennent à proliférer quelques soient les mesures mise en place pour les contrer.

Pour ne citer que quelques espèces parmi les plus connues :

-          Rat noir et musqué

-          Castor du Chili

-          Ecureuil asiatique

-          Écureuil de Sibérie

-          Fourmi des jardins

-          Coccinelles asiatiques

-          Frelon asiatique

-          Huitre japonaise

-          Crabe royal

-          Moustique tigre

-          Poisson ballon

-          Moule zébrée

-          Papillon de la tomate

-          Poisson lion

-          Tortue aquatique

-          Puce

-          Blatte américaine

-          Araignée tropicale

-          Etc….

Quelques chiffres

L'appellation NAC recouvre ± 9000 oiseaux, 8400 reptiles et ils seraient présents dans environs 8% des foyers.

Depuis le début des années 1970, la Chaine Bleue Mondiale et les dirigeants de Love Animals dénoncent sans discontinuer le danger des nouveaux animaux de compagnie.                                             

                                                                        Christiane ROUFOSSE