CHIHUAHUAS & FRIENDS K.B.D RCGH UNE IMPOSTURE !

Leon Roufosse© 2009 • Privacy Policy • Terms of Use

CHIHUAHUAS & FRIENDS K.B.D. ~ R.C.G.H. : UNE IMPOSTURE !

 

Ce site est le site d’un imposteur qui n’est nullement représentatif de la protection des animaux belges

 

Selon la loi belge, il suffit que 3 personnes s’assemblent et déposent des statuts pour créer une ASBL et obtenir un numéro d’entreprise.

 

Cette démarche accomplie n’autorise nullement à s’autoproclamer Société de Protection Animale.

 

Pour pouvoir utiliser cette appellation, accueillir et replacer des animaux, il faut, en plus du numéro d’entreprise, avoir obtenu au préalable un permis d’environnement et un numéro d’agrément HK qui nécessitent une longue enquête. En ce qui concerne les familles d'acceuil, elles doivent se placer sous la guidance d'une ASBL agrée HK. Cette association, agrée par le ministère, sera responsable et assumera toutes les dérives possibles de ses familles d’accueil et établira les contrats de placement. La loi d’août 1986, ses arrêtés et ses annexes

 

De plus en utilisant les photos du Ministre Carlo Di Antonio « obtenues par la ruse », il laisse penser aux internautes que son association a une certaine légitimité ce qui est totalement faux. Le Ministre regarde tous les citoyens avec la même objectivité et n’est nullement son collaborateur.

 

La confusion entretenue par un homme qui est un manipulateur professionnel, qui par le passé exploitait un élevage clandestin de chihuahuas avec un mineur d’âge est voulue. Dérangé psychologique chronique mais attiré par l’argent, il n’a plus jamais l’intention de travailler. Sa prochaine étape, engrangé un maximum de fric et se faire salarier par son ASBL.

 

Un appel aux dons à déjà été lancé, toutes les couches de la population sont visées ; des étudiants aux pauvres pensionnés en passant par les chefs d’entreprises.

 

L’individu, qui jusqu’à présent a tout raté dans sa vie, a enfin, pense-t-il, trouvé la voie de la fortune et avoir enfin réussi.

 

Jusqu’à présent, il était un citoyen lambda considéré comme un dérangé qui faisait du bruit suite à une rupture sentimentale mal vécue. En s’autoproclamant SPA, il vient de commettre sa première véritable grosse erreur. Nul doute que les services officiels concernés vont réagir avec les plus grandes énergies et que le Conseil National de la Protection des Animaux va faire un communiqué de presse rapide pour dénoncer l’imposture et rétablir la vérité.

 

Quand on pense que certaines SPA qui ont pignon sur rue depuis des années se voient menacées de fermeture pour le simple motif que leur permis d’environnement pose des problèmes pour la reconduction, on croit rêver !!!

 

Si monsieur Ponthir trouve une seule erreur dans ce communiqué, qui est lu en copie par la Justice, je l’invite à déposer plainte contre moi et pour les internautes qui doutent, je les invite à s’informer auprès du ministère compétent.

 

 

Léon ROUFOSSE

 

Formulaire de demande d'agrément