Attention aux tortues carnivores !

Leon Roufosse© 2009 • Privacy Policy • Terms of Use

ATTENTION AUX TORTUES CARNIVORES !

 

Les petites tortues qu'on offre aux enfants deviennent grandes ... et voraces. Les gens s'en débarrassent dans les étangs, où elles mangent tout. Elles seraient déjà l50.000 en Belgique et en France.

Un beau jour, on cède à la demande des enfants, on achète une ou deux petites tortues d'eau. On installe alors Clémentine et Capucine dans un petit aquarium, dans un appartement. Et puis ...

 

Et puis le temps passe et Clémentine et Capucine, bien nourries et bien chauffées, commencent à grandir. Tant et si bien qu'après quelques mois, la baignoire leur convient beaucoup mieux que leur aquarium. C'est alors qu'on se demande de qu'on va bien pouvoir en faire.

 

 

30 centimètres

 

La plupart des heureux propriétaires de ces « petites" tortues s'en débarrassent dans la nature, dans un cours d'eau ou dans une mare.

 

Le hic, c'est que ces gentilles petites bestioles sont, en réalité des Tortues de Floride,' des ... tortues carnivores qui atteignent (et parfois dépassent) les 30 centimètres à l'âge adulte. 'On est loin de la petite Capucine de la taille d'une pièce de 20 F achetée chez l'un ou l'autre vendeur d'animaux ou gagnée à une fancy-fair.

 

C'est ainsi que quelque 150.000 tortues de Floride ont colonisé les étangs belges et français, mettant en danger la faune locale et l'équilibre naturel. Poissons, petits animaux et plantes sont appréciés de ces goinfres.

 

 

Flémalle: 7 tortues

 

Dans la région liégeoise, une association de protection animale, Love Animals, intervient un peu partout pour récupérer les tortues dont les propriétaires se sont débarrassés.

 

Il y a quelques temps, c'est dans une mare située à Angleur que trois tortues ont été récupérées.

 

Les jours derniers, c'est à Flémalle, dans la mare et les douves de la maison communale que des spécimens de tortues de Floride viennent d'être récupérés.

 

Jetés il y a environ quatre ans dans les mares du parc et dans les fossés devant la maison communale, les animaux ont prospéré et s'en prennent aujourd'hui aux poissons.

 

Les ouvriers communaux, qui en ont dénombré une quinzaine, en ont déjà récupéré 7 qu'ils ont confiés à Love Animals. Les tortues restantes devraient être repêchées fin septembre, lorsqu'un lieu d'accueil leur aura été trouvé.

 

Une fois les tortues récupérées, l'association Love Animals se charge de les faire parvenir à l'association Wildpeace, qui les prend en charge et tente de les rapatrier vers leur région d'origine.

 

 

Que faire?

 

Parallèlement à cette prise en charge, Wildpeace se bat également pour tenter de faire interdire de manière définitive l'importation de ces animaux.

 

Et Monsieur Tout-le-Monde de son côté, que peut-il faire ?

 

La première chose à faire est de ne plus acheter de « petites» tortues de Floride. Et si par malheur, vous êtes déjà l' heureux propriétaire d'une ex-petite tortue devenue grande, évitez de vous en débarrassez dans le premier cour d'eau venu.

 

Contactez plutôt l'une ou l'autre association de protection animale qui vous conseillera ou qui viendra chercher Capucine.

 

Contact éventuel :

 

Love Animals au 04/344.27.30

 

P.Crommen (Photo de W. Leclercq, La Meuse)