APPEL À LA HAINE PONTHIR EST RESPONSABLE DES DÉRIVES DE SES DISCIPLES

Leon Roufosse© 2009 • Privacy Policy • Terms of Use

APPEL À LA HAINE : PONTHIR EST RESPONSABLE DES DÉRIVES DE SES DISCIPLES

 

PP multiplie commentaires et vidéos pour le plaisir de se regarder, mais aussi pour être lu et vu par ses nombreux disciples fanatisés, endoctrinés ce qui expose sa responsabilité. Sa théorie contient une justification à la haine et un éloge à l’appel à la vengeance. Lui ne se salit pas les mains, ses disciples mettent en pratique ses idées et menaces dans le cadre de Brigade spéciale de recherches de chiens disparus. Il pousse même la chose à s’attaquer aux clients de grandes surfaces, à faire des visites domiciliaires et sont probablement coupables d’au moins un incendie criminel. Acte qui aurait pu couter des vies ! Malgré la gravité des faits, cela a fait bien rire le gourou, allant jusqu’à écrire je le cite, la Jeanne D’arc de Bressoux a le feu au cul.

 

Ce langage ordurier pour cet individu sans aucune morale est normal. De source très proche de son entourage, il semble qu’il est psychologiquement dérangé chronique. Il serait bipolaire et ses anciens compagnons et compagnes car il n’est pas homo mais bisexuel, le décrivent comme capable du pire et du meilleur, mais surtout du pire. Rejetant toujours ses fautes sur les autres.

 

D’après la même source, il souffrirait d’une maladie mortelle sexuellement transmissible et qui fait de lui un être terriblement dangereux. Il dissimulerait sa maladie et sciemment, il entretient des relations sexuelles sans prendre les précautions requises ce qui s’apparente à un homicide volontaire avec préméditation.

 

C’est dans ce contexte de mœurs douteux qu’il s’est séparé de son ex-jeune amant dont il était le proxénète. Il aurait abusé de son influence pour réduire cet adolescent à l’état d’esclave sexuel. Il lui trouvait les clients et il filmait les séances sado-maso. D’après le jeune, mineur d’âge, ses séances n’étaient pas pour lui une source de plaisir mais bien des souffrances pouvant aller jusqu’à la syncope. Il serait aussi adepte de vidéo s très spécialisées que la morale et la loi réprouvent.

 

 

Léon Roufosse