AMIS DES ANIMAUX

Leon Roufosse© 2009 • Privacy Policy • Terms of Use

AMIS DES ANIMAUX

 

Savez-vous que ……


Vous avez certainement constaté que les réseaux sociaux sont saturés de demandes récurrentes d’argent, des sollicitations émanant entre autres d’ASBL de protection des animaux et qui, concernent, les chats de matériaux tels que tapisserie, peintures, briques, carrelages, clôtures, véhicules, chauffage et j’en passe.


Tous ces matériaux sont sensés rénover des propriétés acquises par certains dirigeants de refuges, c’est sur ce point que j’aimerai attirer votre attention.


La majorité de ces individus achète en bien propre des propriétés ce qui veut dire que les propriétés leur appartiendront et non à l’ASBL. Résultat, en donnant votre argent à ces escrocs à la détresse animale et à la charité humaine, vous leur offrez un logement et une vie agréable avec l’épée de Damoclès pour les malheureux animaux qu’ils détiennent souvent dans des conditions innommables, sachant que s’ils décident de garder propriétés et biens, mais de se séparer des animaux, de quelques manières que ce soit, ils garderont les biens que le contribuable, grâce à son argent donné, leur a permis de vivre dans un certain luxe. Certains rénovent même leur maison qui était dans un triste état à vos frais.

Soyez donc prudents lorsque vous êtes sollicités pour de telles demandes.


Avant de verser votre argent, vérifiez que l’ASBL est bien légale. Consultez les statuts, prenez connaissance des documents d’achats de propriétés, soyez sur et certain que les biens sont acquis au nom de l’ASBL et non au nom de l’un des dirigeants. Rendez vous au refuge et constatez par vous-même le nombre d’animaux qui y sont hébergés, les conditions de vie de ceux-ci.


Ces personnages ont-ils un travail qui leur permet d’assumer honnêtement leurs pensionnaires ou vivent-ils uniquement sur le dos de ceux-ci grâce à leurs appels récurrents à la charité humaine.


Que ce soit pour les refuges mercantilles et ignobles ou pour certaines grandes SPA riches, très riches. Retenez qui bâtit sur le terrain d’autrui, bâtit pour autrui. Et ne vous voilez pas la conscience en donnant de l’argent sans être certains que vous aidez vraiment à sauver de la souffrance et des lâches abandons des animaux qui vous leurrerons jamais eux.


A partager, merci.


Ch. ROUFOSSE.


Si le bien est au nom du ou de la dirigeante, il lui appartient.


S’il est acheté au nom de l’ASBL, il appartient à l’association.